"She was laughing even as we kissed and kissed again. There is no better taste than someone else’s laughter in your mouth."

(via fuckinq)

(Source : parachute3s, via aurevoir-simone)

@il y a 3 jours avec 53276 notes

"Je pensais que pour la séduire, je devais la faire rire. Mais le pire, c’est qu’à chaque fois qu’elle riait, c’est moi qui tombait amoureux."

@il y a 5 jours avec 137 notes

"Bien sûr je te ferai mal. Bien sûr tu me feras mal. Bien sûr nous aurons mal. Mais ça, c’est la condition de l’existence. Se faire printemps, c’est prendre le risque de l’hiver. Se faire présent, c’est prendre le risque de l’absence… C’est à mon risque de peine que je connais ma joie."

Antoine de Saint-Exupéry - Le Petit Prince (via bla-bla-bla-bla-bla-bla-fuck)

(via aurevoir-simone)

@il y a 1 semaine avec 24 notes

"Je suis perdu mais personne ne s’en rend compte parce que je fais bonne figure. Tout ce qu’il me reste : ma capacité d’émerveillement. Ecrivain n’est pas un métier mais une quête. Il faut être capable de regarder la normalité avec étonnement, et la folie en gardant son calme."

@il y a 1 semaine avec 34 notes

"L’art n’est pas la représentation d’une belle chose, mais la belle représentation d’une chose."

Kant (via aurevoir-simone)
@il y a 1 semaine avec 32 notes

"La réalité détruit la beauté."

_rafiki
@il y a 2 semaines avec 6 notes

"Who sees the human face correctly: the photographer, the mirror, or the painter?"

Pablo Picasso (via fatal-e)

(Source : s-stevens, via 2h15jack)

@il y a 1 mois avec 315277 notes

"Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver."

Moi citant René Char pour tenter de justifier le fait que je ne regarde pas toujours derrière moi. (via lejournalicule)
@il y a 2 mois avec 10 notes

"Les gens t’parlent d’amour, moi j’te parle de c’que je connais."

@il y a 4 jours avec 11 notes

"Call a boy a gentleman and watch his shoulders straighten. Call a girl a lady and watch her spirit turn graceful. Humanity was brought into existence by God speaking words into the void of the universe. We tend to become what we are called."

The Medicine of Hope (via 7sunriseoversea)

(Source : octobermoe, via cordialll)

@il y a 6 jours avec 16328 notes

"J’aime tes mots, je m’y attache et je m’y noie."

@il y a 1 semaine avec 214 notes

"Faut juste trouver la bête rare quoi.. Celle que tu vois pas au premier abord, tu penses qu’elle est normale. Mais à force de la revoir, d’y prêter une once d’attention, tu vois qu’elle se démarque des autres. Pas de la même manière des autres, d’une manière qui est plus élaborée. Peut-être qu’elle le sait pas que c’est élaboré, elle le sait pas elle, elle est naturelle. Mais elle le vit, par elle même elle joue pas un rôle. Et celle-la, celle-la, c’est la bonne."

@il y a 1 semaine avec 16 notes

"Dès que ça parle de Dieu, on doit fermer sa gueule, pauvre type, on ne sait même pas s’il existe, qu’il fait plus polémique que Britney Spears"

@il y a 1 semaine avec 38 notes

"Les rêves sont la littérature du sommeil"

Jean Cocteau (via livreclem)

(via ailleursbetterstronger)

@il y a 1 mois avec 39 notes

"Je t’aime. Souvent mal, souvent de loin. Mais je t’aime depuis la première fois que je t’ai vu."

@il y a 1 mois avec 279 notes